Sant père de Rodes : le bijou de la costa brava

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Situé sur la commune du Port de la Selva, le monastère bénédictin de Sant Pere de Rodes s’élève majestueusement au milieu de la montagne et domine toute la péninsule du cap de Creus.

Histoire : des origines à la décadence
On ignore l’origine du monastère, ce qui donna lieu dans le passé aux spéculations et aux légendes comme celle de sa fondation par des moines qui y seraient venus avec les restes de Saint Pierre et d’autres saints qu’ils voulaient protéger de la profanation par les hordes barbares qui arrivaient sur Rome.

c’est le principal représentant de l’art roman dans les pays de Girona. À partir pratiquement de sa fondation, au Xe siècle, le pouvoir de ce monastère s’étendit jusqu’à dominer des territoires d’un côté et de l’autre des Pyrénées. De ce joyau de l’art roman il faut citer l’église, la tour-clocher du XIIe s. et la tour de défense, de la même époque. L’année 1697 marqua le début de sa décadence et, à partir de ce moment, son influence s’affaiblit; le lieu subit des sacs successifs qui expliquent la disparition de pièces aussi remarquables que la Bible de Saint Pierre.

Aujourd’hui.
En 1930, il a été déclaré monument national et en 1935 le gouvernement de la Catalogne commença les premières restaurations. On peut le visiter, c’est sans aucun doute l’un de plus beaux endroits de catalogne.
info pratique: Ouvert tous les jours sauf le Lundi de 10 à 19h30.

Pour dormir près du monastère : location costa brava

L’architecture:
Triple nef: Il y a trois nefs délimitées par une double colonnade avec chapiteaux d’influence corinthienne. Les colonnes adossées aux piliers proviennent d’une construction précédente. La grande nef centrale est splendide, avec un déambulatoire dans l’abside, qui semble être continuée par les deux nefs latérales. Il y a une crypte sous l’abside.

Le cloitre dans sa forme actuelle peut être daté du 12ème siècle. les fines colonnettes et les chapiteaux sculptés lui procure de la grâce.
Ce cloitre a plusieurs fonctions. c’est un lieu de lecture, mais aussi un lieu de rencontre. Au centre il y a toujours une fontaine servant de lave-mains avant le repas et l’eau qui jaillit a un doux son pour le recueillement.
les saccages du 19ème siècle l’ont détériorée.

Vers le monastère : 1 long weekend pour découvrir tout le Cap de Creus ( la plus belle partie de la catalogne)

Après un long regard sur le calme des dieux, on dévalera en 15 minutes le sentier-escalier jusqu’à l’entrée du monastère fortifié dont les étages successifs ont été édifiés entre le Xe (l’église, le cloître inférieur et le réfectoire) et le XVIIIe siècle (deuxième enceinte). L’intérêt est surtout architectural, car les trésors de l’abbaye ont été dispersés dans les musées de Figueras, Gérone ou Barcelone. La Bibliothèque nationale de France, à Paris, possède même une bible enluminée du XIe siècle !

Pour le retour, on descendra à pied à Port de la Selva (1 heure), où l’on pourra faire en bord de mer un excellent repas de poissons et regagner Llança en taxi ou, à défaut, avec le secours d’un automobiliste compatissant.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »